Les Beaux Mégalithes
"Le plus beau de l'Homme, c'est les Ruines..."


page précédent

 

mégalithes du pas-de- calais


saint-antonin-noble-val

 

feedback/commentaires

 

 

 

www.dolmens.fr




la toile

 

NB : rafraîchissez la page
avant de ré-essayer.

 

 

PAGES ANGLOPHONES:


le diable à l'aine


génie irlandais


houses for the dead: irish prehistoric tombs


ireland
& the phallic continuum


satan in the groin:
exhibitionnistes romans


dissident
websites:
poèmes en fran
çais

 

liens


livre d'or

 

 

 


photo de Michel Polard

Détail de la « niche » ou porte-de-four de l'allée-couverte Sud de l'alignement mégalithique de Wéris à Erezée (Luxembourg), Belgique.

 

cliquez ici pour voir

deux des cinq plus grandes tombes du Languedoc-Roussillon.

 

 

 

 


English
Version


HORS DE
LA BRETAGNE

troisième partie :


texte et photographies de
Anthony Weir


De loin le plus grand nombre de tombeaux préhistoriques en France s'étendent sur les plateaux calcaires au sud et à l'ouest du Massif Central : la région des Causses. Les Départements - à prédominant calcaires - du Lot, de l'Aveyron, du Gard, de l'Hérault et de la Lozère contiennent plus de 2000 mégalithes environ de toutes tailles, construites de pierre calcaire, mais quelquefois d'autres pierres, comme le gneiss et le granit.




Ferrussac (Hérault)

Peu sont les tombeaux si beaux que celui-ci.
La plupart sont des dolmens simples, quelquefois des coffres
de quatre pierres et une dalle-table.
Beaucoup ont été endommagés ou pillés. On m'a dit que pendant la Deuxième Guerre, les maquisards passaient leurs longues journées d'attente à y creuser, comme l'avaient fait leurs ancêtres depuis la construction de ces tombes, dans l'espoir de trouver un trésor.
D'autres tombeaux se sont trouvés trop près des ouvrages du « progrès » humain.


Azinières (Aveyron)

Mais d'autres ont pu servir d'abri aux bergers. Ceux-ci, parfois, les ont rendus mieux résistants au mauvais temps: on trouve à côté les cercles de cailloux entourant les feux des visiteurs plus récents.

Dolmen d'Aubiac cliquer pour autres

Dolmen d'Aubiac, Saint-Jean-de-Laur (Lot)
à comparer avec une caselle ou gariote


Sur les cartes Michelin on ne trouve qu'un nombre dérisoire de ces tombes. Un petit pourcentage se trouve sur les cartes IGN 1:100.000 de la Série Verte, et on en trouve maintes sur les cartes 1:25.000 (1cm = 250 mètres) de la Série Bleue. Seuls les mordus les plus tenaces voudront encourir une telle dépense!


détail d'une carte Michelin
qui indique quelques dolmens dans le Lot
mentionnés ci-dessous

Cependant, des amateurs et centres de tourisme locaux ont reconnu, même avec un certain retard, l'intérêt de certains des tombes mégalithiques pour les non-spécialistes, ce qui les a poussés à mettre en place une jolie signalisation. Sur la causse de Sévérac, à l'ouest de Sévérac-le-Château et pas loin de la source de l'Aveyron, des panneaux en fonte montrent le chemin vers les dolmens plus accessibles, et le syndicat d'initiative publie un dépliant illustré avec moyens d'accès.

Dolmen de la Vernhiette sur la Causse de Sévérac (Aveyron)


Cette tombe bien connue, à la table de laquelle il manque un gros morceau ainsi que quelques pierres, est connue par son nom occitan de Lou Cibornié: « le dolmen » . On la voit clairement de la route, et de loin si on a de bons yeux.

Cette photo montre la manière dont la tombe (indiquée par l'avion) rentre dans un paysage moderne.

Dolmen de la Galitorte, Buzeins (Aveyron)


En principe, ces dolmens simples des Causses - généralement basses et comportants d'habitude une seule dalle-table, souvent fragile - ont l'apparence de boîtes en pierre. Ces tombeaux-ci sont beaucoup plus petits que les allées-couvertes qui survivent plus au nord, en particulier dans les vallées de la Seine et de la Loire. Certains ont gardé une partie importante du tumulus dans lequel elles furent implantées.

Concoules IV, Montjaux (Aveyron)


Buzareingues I, Buzeins (Aveyron)


Quelquefois, une tombe se trouve ornée d'une table de caractère.

Dolmen de Jonquayrolles, Montjaux (Aveyron)

 

Puisque toutes les pierres utilisées dans la construction de ces tombes sont des dalles calcaires, il arrive souvent que les orthostats se penchent joliment vers le côté...

Dolmen de Restous, Buzeins (Aveyron)


...ou se sont effondrés.

Dolmen de la Glène, Saint-Léon (Aveyron)


Plus à l'ouest, sur les Causses de l'Ouest-Aveyron et du Lot, les dolmens paraissent plus « soignés » , sans doute à cause de la nature différente du calcaire. Elles ressemblent plus aux tombes irlandaises de la petite causse maritime dite « the Burren » .


cliquer pour une série de photos

Bois del Rey, Martiel (Aveyron)


Il y a ceux qui sont un peu enfoncés dans leur « cairn » ou tumulus de pierres,
un peu engloûtis dans les murs de pierres sèches.


cliquer pour agrandir

Mas de Labat (Lot)


On a « restauré » un petit nombre d'autres, dont deux (parmi 80 ruinés) près de Salles-la-Source (Aveyron).


cliquer pour agrandir

Peyrelevade (Aveyron)


Quelques-uns rappellent l'épithète « tôle » trouvé souvent dans les noms de tombes préhistoriques irlandaises.

Laramière (Lot) Dolmen de la Peyre Levade ou Peyro Levado (= Pierre Levée)


cliquer pour autres photos


"De la chambre quadrangulaire, maintenant généralement ouverte à l'est, subsiste deux longs piliers latéraux supportant une grande dalle plus épaisse: la dalle-table ou dalle de toiture. Souvent les dolmens ont conservé à l'extrémité ouest la dalle de chevet, et quelquefois une partie de la fermeture de l'entrée.
Si le tumulus enserrant la chambre survit, il apparaît aujourd'hui comme un tertre plus ou moins circulaire.
Des sondages récents réalisés sur quelques tumulus des dolmens aveyronnais, ont montré à la base, une structure en pierre sèche parementéee, de plan rectangulaire ou trapézoïdal. L'accès a la chambre se faisait de plain-pied et non à la verticale comme le suggère leur configuration actuelle au centre d'une calotte sphérique.
Quatre millénaires d'érosion et parfois des constructions ultérieures implantéees au détriment du tumulus, défigurent la forme et les dimensions initiales de ces monuments.
" - Dépliant gratuit « Les Dolmens de Martiel »

 

Encore d'autres ressemblent plus, à prime abord, aux « tombeaux à portails » irlandaises qu'aux « tombeaux en forme de coin » auxquelles ils sont apparentés morphologiquement.

agrandir
cliquer pour une autre photo

Pech de Fourès, Saint-Chels (Lot)



Au bord de la route, le dolmen de Majourals, Saint-Chels (Lot)

 

On trouve souvent sur les causses des pierres percées (par le givre, ou l'effet de l'eau), et quelques dolmens ont des dalles percées, ainsi que des dalles aux cupules, dont le plus magnifique est peut-etre La Pierre Levée, dolmen d'allure irlandaise, au bord du Lot, auprès de Faycelles.

cliquer pour autres photos






cliquez ici pour voir

deux des cinq plus grandes tombes du Languedoc-Roussillon.




rentrer à la première partie




Voir aussi le Guide (d'itinéraires)
bien illustré



'Statues, menhirs et dolmens
des Causses et du Haut-Languedoc
'
de Bruno Marc
Les Presses du Languedoc
(Patrimoine Archéologique)
ISBN 2859982256 - prix 16,77 euros.


paru mai 2001: Dolmens de l'Ardèche


______________________________

 

Sur les causses aussi se trouvaient les célèbres Statues-Menhirs,

dont quelques-unes sont sous la Protection du Musée Fenaille à Rodez



alignements de Kermario

 



www.dolmens.fr

la toile

 

NB : rafraîchissez la page
avant de ré-essayer.