Les Beaux Mégalithes
"Le plus beau de l'Homme, c'est les Ruines..."


page précédent

 

mégalithes du pas-de- calais


saint-antonin-noble-val

 

feedback/commentaires

 

 

 

www.dolmens.fr




la toile

 

NB : rafraîchissez la page
avant de ré-essayer.

 

 

PAGES ANGLOPHONES:


le diable à l'aine


génie irlandais


houses for the dead: irish prehistoric tombs


ireland
& the phallic continuum


satan in the groin:
exhibitionnistes romans


dissident
editions:
poèmes en fran
çais

 

liens


livre d'or

 

 

 

 


photo de Michel Polard

Détail de la « niche » ou porte-de-four de l'allée-couverte Sud de l'alignement mégalithique de Wéris à Erezée (Luxembourg), Belgique.

 

cliquez ici pour voir

deux des cinq plus grandes tombes du Languedoc-Roussillon.


 

 

 

 

 

 



cliquer sur l'image pour l'agrandir


English
Version


HORS DE

LA BRETAGNE:




 

deuxième partie





texte et photographies de

Anthony Weir

 

 

Esquisse du XVIe siècle de la Pierre Levée, Poitiers

 

La plupart des tombeaux ci-présentés sont des Allées-couvertes ou des Dolmens Simples.
La plupart des tombeaux de la Bretagne sont des Dolmens à galerie, ou, plus éxactement, des Dolmens à chambre et couloir.

Les Allées-couvertes sont en principe rectangulaires et grandes, couvertes de plusieurs dalles. Les Dolmens simples sont en forme (plus ou moins) de cube avec une table formée d'une dalle unique, souvent fragile. Un nombre possède encore leur cairn ou tumulus.

Quelques allées-couvertes sont énormes. Le Grand Dolmen de Bagneux (maintenant un faubourg de Saumur) est la chambre mégalithique la plus grande d'Europe - dans laquelle on a célébré des fêtes, des bals-musette, des banquets. Depuis plus d'un siècle elle fait partie d'un café-bar.
Les tombeaux de ce genre gigantesque n'étaient jamais couverts de tumulus ou de cairn, étant une sorte de mausolée plus primitif que ceux de la Malte.



cliquez ici pour agrandir l'image, et sur les images pour autres photos sur un autre site web

Bagneux, Saumur (Maine-et-Loire)

 

Autres - surtout sur les Causses - sont presque minuscules.

Le Dolmen de la Madeleine, une allée-couverte aux environs de Gennes, était aménagé en boulangerie (désaffectée depuis longtemps), et d'autres sont devenus, naturellement, des magasins ou des dépôts.


Gennes (Maine-et-Loire): le four du Dolmen de la Madeleine

et le même tombeau vu de devant
.


cliquez sur l'image pour l'agrandir


Il y a une grande variété d'appellation des dolmens français, souvent prosaïques comme Pierre-Levée, Pierre Couverte, Pierre-Pèse, et Pierres-Plates. Un peu plus éloquent est La Pierre Folle. Plus romantiques sont les noms qui rappellent les genii loci celtiques: La Grotte ou La Roche aux Fées.



cliquer pour voir des cartes postales anciennes
La Pierre Lev
ée, dans un faubourg du sud-est de Poitiers (Vienne)


La Roche aux Fées, Essé (Ille-et-Vilaine),
avec hauteur int
érieure de deux mètres,
et assez grande pour les Kermesses

agrandir
cliquez pour agrandir


D'une veine plus littéraire, un dolmen que je n'ai pas encore vu dans la commune de Fargues à Lumé dans le département du Lot-et-Garonne s'appelle Le Lit de Gargantua. (Le brave Gargantua a pissé, craché, chié, décrotté ses sabots et planté des menhirs un peu partout en France!)


Un autre est connu sous le sobriquet du Caveau du Diable


cliquez sur l'image pour voir des grandes photos

Dolmen de la Contrie, Ernée (Mayenne)

ainsi qu'un autre: Le Dolmen de la Contrie.

D'autres sépultures ont été christianisés - surtout le Dolmen de la Madeleine sur un îlot dans la Vienne. Les peut-être quatre orthostats d'un dolmen simple étaient remplacés au XIIe siècle par quatre colonnes élégantes pour le transformer en petite chapelle.



cliquez sur l'image pour l'agrandir

Dolmen de la Madeleine, su sud de Confolens (Charente)


Un menhir aux limitrophes de la Bretagne et la Basse-Normandie était christianisé par une niche pour une statuette disparue...

Menhir de Pierre Frite (Mayenne)

alors qu'un des plus beaux menhirs du monde se dresse actuellement
à l'angle de la façade du cathédrale (gothique) du Mans.

 


cliquer pour une photo plus grande

Menhir au Mans (Sarthe)


Quelques menhirs attirent les légendes - surtout un menhir percé comme La Pierre Percée (et penchante) de Drache, avec son trou naturel à travers lequel on échangeait les serments en y passant les mains et un bouquet. Les enfants que y passaient la tê;te étaient protégés des écrouelles. Mê;me l'herbe à ses pieds protège des sorts et des esprits mauvais.



cliquez pour une autre vue

Drache (Indre-et-Loire): 4 mètres de haut.


cliquez pour une autre vue

 


un menhir percé dans le Lot


Cette sélection photographique est d'inspiration esthétique,
parce que je pense que la valeur des mégalithes se trouve plus dans leur beauté architectonique et leur ambiance que dans leur antiquité.
A la fin: aucune création humaine n'est plus vieille que les pierres de sa construction...


cliquer pour agrandir

Le photographe avec Menhir à Cinturat (Haute-Vienne)



 



www.dolmens.fr

la toile

 

NB : rafraîchissez la page
avant de ré-essayer.


Diaporama de Mégalithes français